Accueil Monde France

Affaire Bygmalion: la perspective d’un procès se rapproche pour Sarkozy

La justice a rejeté les derniers recours des personnes mises en examen dans l’affaire Bygmalion, dont l’ancien président.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La justice française a rejeté jeudi les derniers recours dans une affaire de fausses factures lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, renforçant la probabilité d’un procès pour l’ancien président.

La cour d’appel de Paris a refusé des requêtes en nullité ainsi qu’une demande de complément d’expertise financière sur le coût des meetings de campagne, a-t-on appris auprès de plusieurs avocats.

Si les réquisitions du parquet, rendues fin août, sont suivies, Nicolas Sarkozy devrait être jugé pour le délit de financement illégal de la campagne dans ce dossier connu sous le nom d’«  affaire Bygmalion  », du nom de la société de communication qui organisait les meetings électoraux.

Les parties peuvent encore former des pourvois devant la Cour de cassation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs