Accueil Le direct

Scandale Volkswagen: la France organisera des tests aléatoires dès la semaine prochaine

Les véhicules seront tirés au sort et les évaluations seront supervisées par une commission indépendante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ces tests avaient été annoncés jeudi à l’issue d’une table ronde avec des représentants des constructeurs commercialisant des voitures dans l’Hexagone dans le but de «faire toute la clarté sur l’absence de fraude», a indiqué Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie.

A la question de savoir si un million de véhicules Volkswagen pourraient être frauduleux en France, comme l’estime un cabinet d’experts, Mme Royal a répondu: «c’est possible, c’est pour cela qu’il faut vérifier les choses. On le saura très vite à partir du contrôle parce qu’on pourra faire un pourcentage et voir combien de véhicules ont été impactés».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Les camps scouts en manque de plaines

Les cinq fédérations de mouvements de jeunesse francophones veulent continuer à offrir des activités de qualité à un prix abordable. La Fédération Wallonie-Bruxelles vient de débloquer un budget de 1,36 million d’euros pour créer de nouveaux emplacements ou améliorer des anciens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs