Accueil Footballeurs étrangers

Parties fines, caisses noires...: le transfert de Kondogbia concentre les turpitudes de Doyen

Pour réussir une plus-value sur le joueur de Séville, Doyen Sports a utilisé tous les moyens pour convaincre le Real Madrid. En vain. Finalement, c’est à Monaco que le joueur, qui rêvait d’un grand club, aboutit. Tant pis pour lui, tant mieux pour Doyen qui a récupéré sa mise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 11 min

C’est une histoire digne d’une série B, sous les palmiers de Miami Beach. Sauf qu’il n’est pas question de trafic de drogue, mais du commerce de parts de footballeurs. Interdit par la Fifa en mai 2015, ce business ultra-rentable était la spécialité de Doyen Sports, l’un des plus gros fonds d’investissement du foot européen.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Footballeurs étrangers

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs