Accueil

Football Leaks: quand le FC Seraing épaulait Doyen Sports face à la Fifa

La lutte de Doyen Sports et de quelques clubs portugais contre la décision de la Fifa d’interdire aux investisseurs d’acquérir « des parts » de joueurs n’est pas qu’un combat à mort entre géants du foot business, le modeste club de Seraing est lui aussi monté sur le ring. Et pas pour faire de la figuration.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Le 29 janvier 2015, cinq semaines à peine après le bannissement officiel du Third Parti Ownership (TPO – autrement dit, la possibilité pour des investisseurs d’acheter tout ou partie des droits économiques de joueurs) par le comité exécutif de la Fifa, la maltaise Doyen Sports tente un coup de force en signant un accord de coopération avec ce qui s’appelle alors Seraing United : en contrepartie d’une aide financière de 300.000 euros payable en trois échéances, il est prévu que Doyen s’octroie 30 % des droits économiques des joueurs Erwin Senakuku, Lilian Bochet et Axel Bonemme. Il est aussi convenu, rapportent les Football Leaks, que si Seraing devait refuser une offre de transfert d’au moins 500.000 euros alors que Doyen et le joueur concerné l’ont acceptée, le club se trouve redevable à l’égard de Doyen de 30 % du montant de cette offre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs