Accueil La Une Monde

Un «Pearl Harbor» informatique contre Hillary

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Clairement identifiés par les services de renseignement américains, les hackers russes à l’origine d’innombrables intrusions dans les serveurs des institutions américaines depuis l’été 2015 ont réussi à provoquer un chaos considérable durant la campagne, en subtilisant des centaines de milliers de courriels et en les divulguant sur internet, malgré les dénégations véhémentes du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, jeudi sur Fox News. Ce véritable « Pearl Harbor » informatique a profité d’une incroyable série de bévues de la part du FBI et de la campagne Clinton, longtemps passive face à la menace.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs