Accueil Opinions Chroniques

Les pompiers et les pyromanes

C’est une bonne chose que la politique édulcore les référendums dangereux. Une application littérale finirait par porter atteinte à la confiance des citoyens dans l’Etat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils sont ennemis et forment pourtant une équipe bien rodée : ceux qui lancent des référendums et ceux qui appliquent ces initiatives de manière édulcorée de sorte que les citoyens ne subissent jamais les conséquences de leurs propres actes.

Les effets de ce travail d’équipe semblent évidents : si les pompiers sont toujours au rendez-vous pour éteindre immédiatement tout incendie allumé volontairement, alors cela contribue à baisser le seuil d’inhibition pour l’emploi d’explosifs encore plus dangereux. Dommage rend sage, dit-on. Mais que se passe-t-il lorsque dans une démocratie, tout risque de causer des dommages est amorti ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Peut-on parler calmement des institutions?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : la « désinstitutionnalisation » telle que l’entend l’article 19 de la Convention onusienne relative aux droits des personnes handicapées est-elle applicable et souhaitable en toute circonstance ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs