Accueil Footballeurs belges

Football Leaks: les liaisons dangereuses entre Anderlecht et Doyen Sports

Anderlecht a initié une collaboration avec Doyen Sports. Une lettre prouve que les Mauve et Blanc étaient disposés à lâcher 25 % de Cheikhou Kouyaté et Oswal Alvarez au fonds d’investissement. D’après Herman Van Holsbeeck, cet accord n’a jamais été activé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 8 min

Rouge Tomate. Un restaurant, avenue Louise. Chic mais pas trop. C’est là qu’Alexandre Van Damme, nouvel homme fort d’Anderlecht, a ses habitudes. Là qu’il a apposé son veto à la venue de Doyen Sports au RSCA. Du moins, d’après la version d’Herman Van Holsbeeck, le manager général du cercle bruxellois et défenseur de l’arrivée du fonds d’investissement maltais à Anderlecht. Car une lettre, datée du 4 avril 2014, vient semer le doute. D’après ce document, issu des Football Leaks, le Sporting n’a pas fait que flirter avec Doyen Sports, il s’est clairement engagé à vendre 25 % de deux des six joueurs du noyau convoités par Doyen. Retour sur une liaison dangereuse entre le club belge le plus titré et les nouveaux gourous du football business.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Footballeurs belges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs