Accueil Belgique Politique

Maxime Prévot: «A cause de Publifin, tous les politiques sont salis»

Après le scandale des rémunérations chez Publifin, Maxime Prévot (CDH) dit son écœurement. Mais le ministre wallon souligne aussi la noblesse de l’engagement politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Même légales, les rémunérations pratiquées par Publifin ont heurté l’opinion, mais aussi la classe politique. Si « tout travail mérite salaire », les montants versés étaient sans commune mesure avec la nature (un simple avis) et l’importance des réunions auxquelles une vingtaine de mandataires étaient convoqués, ou pas. Maxime Prévot (CDH), le vice-président du gouvernement wallon, tire les leçons de cet épisode et s’inquiète de son impact sur l’opinion.

Comment avez-vous vécu l’affaire Publifin, cette semaine ?

Très mal !

Aviez-vous des soupçons ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Bernier A., samedi 24 décembre 2016, 17:51

    Il ne s'agit pas d'exceptions. Balayiez une bonne fois pour toutes devant votre porte et ayez le courage qu’il y a de vieilles habitudes que vous vous efforcez peut-être avec courage de supprimer. Il suffirait d’éditer un code de bonne conduite pour tous les politiciens et de veiller à ce qu’ils le respectent, tous partis confondus et sans exception. Est-ce clair ? En plus arrêtez de plaindre les pauvres politiciens. Vous n'avez pas travaillé dans d'autres domaines?

  • Posté par Fries Vincent, samedi 24 décembre 2016, 16:41

    Et pendant ce temps-là, des personnes courageuses, qui travaillent, qui s'investissent GRATUITEMENT, dans l'associatif, dans les mouvements de jeunesse, dans le soutien aux personnes en situation de handicap, se battent, jour après jour, pour obtenir quelques menus subsides, après des mois de travail, de réunion, d'expertise, de contre-expertise, j'en passe, et des meilleures, sans avoir la certitude qu'elles obtiendront le minimum pour que leur projet subsiste ! Quel écart d'éthique !

  • Posté par Bernier A., samedi 24 décembre 2016, 17:56

    D'accord. Maxime devrait être un peu plus humble et devrait arrêter de nous faire la leçon. Nous ne sommes pas dupes! et je ne me considère pas comme un de ses ennemis. On connaît pire que lui!

  • Posté par Pedro Teixeira, samedi 24 décembre 2016, 15:03

    Je pense que les politiques n'avaient pas besoin du scandale Publifin pour être salis. D'autres magouilles ont déjà forgé leur réputation !!! Un pour tous, tous pourris !!! ( citation de Coluche ).

  • Posté par Martini Giorgio, samedi 24 décembre 2016, 12:37

    Tout à fait vrai. L'argent n'est pas le moteur, mais le guide et l'âme.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs