Accueil Belgique Politique

Médecine pour le peuple: le PTB se défend de mélanger blouse blanche et drapeau rouge

Le parti d’extrême gauche est accusé de violer le secret médical et de « politiser » ses consultations. Le tout dans un document anonyme émanant de membres et d’anciens membres du PTB. Des affirmations qu’il conteste fermement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le PTB viole-t-il le secret médical et se livre-t-il à de la propagande politique auprès des patients des onze maisons médicales de Médecine pour le peuple, liées au parti ? L’accusation ressort d’un document anonyme d’une vingtaine de pages, évoqué dans l’édition de ce week-end de L’Echo. Le document est l’œuvre d’une douzaine de membres et d’anciens membres du parti marxiste-léniniste qui se disent en désaccord avec ces pratiques et auraient dès lors choisi de partir en dénonçant celles-ci.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bougelet Philippe, mardi 27 décembre 2016, 20:42

    Vraiment cela pue le stalinisme. Petit à petit pourtant le PTB fait son nid et ça fait peur.

  • Posté par Renette Michel-julien, lundi 26 décembre 2016, 13:35

    L'Ordre des médecins ne sait pas avaler l'évolution des moeurs et des conceptions : autrefois, le médecin était considéré comme notable, au même titre que le notaire, le pharmacien,etc... Actuellement, la bourgeoisie ayant changé de visage, toutes ces professions se sont popularisées et considérées comme importantes, mais plus regardées avec crainte et respect comme autrefois. Médecine pour le peuple représente une attaque à leur portefeuille, ce qui leur est inadmissible !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs