Accueil Monde

La France frappe en Syrie

Ces premiers bombardements étaient attendus. Pour Paris, ils ne traduisent pas de changement de ligne . Il est toujours hors de question de s’appuyer sur Bachar el-Assad.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

La France a procédé à des premières frappes en Syrie. Mais l’Elysée n’a fourni dimanche aucune indication sur la date exacte des opérations ni sur la cible précise. Selon Le Monde, l’intervention aurait eu lieu dès jeudi dernier et aurait visé Rakka, place forte de Daesh. «  Cette action va se poursuivre autant que nécessaire. Nous frappons Daesh en Syrie car cette organisation terroriste prépare les attentats vers la France depuis ces sanctuaires. Nous agissons en légitime défense  », a expliqué le Premier ministre Manuel Valls.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs