Accueil Rétrospective 2016

Décembre - Arrêtons de chipoter

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Dans toutes les entreprises, c’est pareil. Quand le chiffre est bon, c’est grâce au chef. Quand il est mauvais, c’est la faute de l’employé. La N-VA ne réfléchit pas autrement. Si, en 2019, le bilan du gouvernement est bon, ce sera grâce à elle. S’il est nul, ce sera la faute au boulet wallon qui tire le pays vers le bas. Et dans les deux cas, la N-VA est gagnante.

Pour l’heure, un bilan est impossible. Il faut du temps pour que des réformes produisent des effets. Ceci explique pourquoi le gouvernement tiendra (sans doute) jusqu’à 2019. Parce que, pour l’heure, seules les mesures d’austérité sont certaines (et ressenties). Alors que les bénéfices de l’austérité, vous pouvez encore les conjuguer au conditionnel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rétrospective 2016

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs