Accueil Culture

Théâtre en voiture et expériences déroutantes

Du théâtre à vivre dans l’habitacle d’une voiture à Bruxelles. Des performances qui se nichent au coin des rues pour la Nuit blanche : l’art prend l’air !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En voiture, Simone ! On connaissait les émissions de télé à bord d’un taxi, voici maintenant du théâtre embarqué dans des minibus. Orchestré par Armel Roussel et le Théâtre des Tanneurs, Après la peur file sur quatre roues motrices pour faire de la ville un déroutant terrain de jeu.

Créé à Montréal, le projet arrive à Bruxelles avec une aventure théâtrale inédite. Douze mini-spectacles, chacun écrit par un auteur issu de l’un des quatre coins de la francophonie, se jouent simultanément dans la ville. Point de ralliement ? Les Tanneurs, où l’équipe répartira les spectateurs vers ce qu’elle appelle des « chambres », la plupart installées à bord de minibus, tandis que d’autres se déclinent en appartement ou en parcours dans la rue avec audio-guide.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs