Accueil Monde

Congo: le pouvoir et l’opposition signent l’accord de sortie de crise

L’accord conclu sous la médiation des évêques autorise M. Kabila à demeurer à la tête du pays jusqu’à «fin 2017», en contrepartie de la création d’un Conseil national de transition.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La majorité et l’opposition en République démocratique du Congo ont signé l’accord pour organiser la gestion de la transition après la fin du mandat du président Joseph Kabila le 20 décembre et l’élection de son successeur, samedi, après plus de 13 heures de négociations, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’accord conclu sous la médiation des évêques autorise M. Kabila à demeurer à la tête du pays jusqu’à «fin 2017», en contrepartie de la création d’un Conseil national de transition (CNT) présidé par l’opposant historique Étienne Tshisekedi et la nomination d’un Premier ministre issu de sa coalition «le Rassemblement».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vigneron Gérard, dimanche 1 janvier 2017, 9:18

    Ma tête à couper que l' accord ne tiendra pas ! et que le pillage, par le pouvoir, en place va commencer.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs