Accueil Monde

Scandale VW: la justice s’intéresse à l’ancien patron, Martin Winterkorn

Rien qu’aux USA, le groupe encourt une amende de 18 milliards de dollars.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le parquet allemand de Brunswick a annoncé lundi l’ouverture d’une information judiciaire pour fraude à l’encontre de Martin Winterkorn, patron du géant de l’automobile Volkswagen, qui a rendu son tablier la semaine dernière, en plein scandale des moteurs truqués.

La cellule de criminalité économique du parquet a ouvert cette information judiciaire «du fait de plaintes au pénal» déposées contre M. Winterkorn, 68 ans, précise le parquet dans un communiqué. Parallèlement, le groupe Volkswagen lui-même a déposé plainte contre X dans la même affaire. «L’objectif des enquêtes est en particulier d’apporter de la lumière sur les responsabilités» pour l’installation sur 11 millions de voitures diesel d’un logiciel truqueur, indique le parquet sans fournir plus d’informations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs