Accueil Économie

L’épargne des Belges a encore augmenté en 2016

Plusieurs raisons expliquent l’attachement des Belges à leur(s) compte(s) d’épargne et notamment le faible risque et l’accessibilité de l’argent ainsi placé, qui peut être utilisé à tout moment pour financer un projet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Belge a continué à dorloter son compte d’épargne en 2016 malgré des taux d’intérêt au plus bas, ressort-il d’un tour d’horizon du paysage bancaire belge. Chez le leader du marché, BNP Paribas Fortis, l’encours des comptes d’épargne réglementés a augmenté de 2% l’an dernier, à 61,64 milliards d’euros, tandis que Belfius annonce une croissance de 7% à 35,2 milliards d’euros. De son côté, ING constate une très légère baisse de 0,3%, à 30,96 milliards d’euros.

Plusieurs raisons expliquent l’attachement des Belges à leur(s) compte(s) d’épargne et notamment le faible risque et l’accessibilité de l’argent ainsi placé, qui peut être utilisé à tout moment pour financer un projet, comme par exemple l’achat d’une maison, souligne-t-on.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs