Accueil Monde

Trump s’oppose à tout nouveau transfert de détenus de Guantanamo

Il estime que les individus détenus sont trop « dangereux ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président élu Donald Trump a martelé mardi son opposition à tout nouveau transfert de détenus de la prison militaire américaine controversée de Guantanamo vers d’autres pays, mettant en garde contre des individus « dangereux ».

« Il ne devrait plus y avoir de libérations à Gitmo », a tweeté le président élu. « Ce sont des gens extrêmement dangereux, ils ne devraient pouvoir retourner sur le champ de bataille », a ajouté le magnat de l’immobilier qui, durant la campagne, avait affiché sa volonté de garder ouverte cette prison située sur l’île de Cuba et « de la remplir de mauvais gars ».

Selon le New York Times, la Maison Blanche pourrait annoncer prochainement un nouveau transfert de près de 20 détenus qui seraient répartis entre l’Italie, Oman, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs