Accueil Monde

Les Républicains abandonnent une réforme après un tweet de Trump

Face au développement de la controverse et à la prise de position de Trump, le Congrès a fait marche arrière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les parlementaires républicains ont renoncé mardi à réduire les pouvoirs de l’organisme indépendant chargé d’enquêter sur les violations éthiques des élus, une réforme qui avait été critiquée par le président élu Donald Trump.

La polémique n’aura duré que quelques heures mais illustre la façon dont le président élu entend garder son indépendance et jouer du bâton et de la carotte face à ses partenaires républicains du Congrès.

La réforme à l’origine de la polémique

Le groupe majoritaire de la Chambre des représentants avait adopté lundi soir, jour férié aux États-Unis, un changement contesté du règlement intérieur, que toute la Chambre était appelée à adopter mardi lors de sa rentrée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 4 janvier 2017, 1:34

    Hé Hé..Trump serait il le robin des bois de la démocratie ?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs