Accueil Belgique

L’impact sur la santé de la pollution liée au trafic est confirmé

Une étude de Leuven prouve que l’exposition aux particules fines tue directement des transplantés du poumon.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est une information effrayante qui provient d’une étude scientifique présentée à Amsterdam ce mardi matin : pour la première fois, il est prouvé que la pollution de l’air liée au trafic agit directement sur la survie de patients dont les poumons ont été transplantés, apportant une nouvelle preuve de l’effet direct de la pollution atmosphérique sur la santé. Les chercheurs ont constaté des effets si directs de la pollution que la survie est mesurée à la distance qui sépare les malades d’une route avec un vaste trafic !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs