Accueil Société

La vague de froid piège et tue les migrants en Europe

La vague de froid qui s’est abattue sur l’Europe a été meurtrière ce week-end. Parmi les victimes : des migrants qui n’ont pas trouvé refuge. Des ONG dénoncent l’attitude de certaines autorités.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’Europe grelotte. La vague de froid descendue de Scandinavie et qui s’est abattue sur certaines de ses régions a été particulièrement meurtrière ce week-end. En Pologne, où les températures ont chuté en dessous de -20ºC, 17 personnes ont perdu la vie. On en compte 7 de plus – des sans-abri pour la plupart – en Italie où les autorités avaient pourtant pris des mesures avant que les températures ne chutent à -10ºC dans certaines régions. Trois victimes sont également à déplorer en Tchéquie où les minima sont tombés à -15ºC.

Des conditions climatiques qui ne laissent aucune chance aux sans-abri et, a fortiori, aux migrants et réfugiés qui n’ont pas pu intégrer un centre d’accueil qui se retrouvent piégés par le froid.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs