Accueil Société

«Noir Jaune Blues»: l’incompréhension de la majorité musulmane face à ses extrêmes

Un tiers des musulmans de Belgique discrédite le mode de vie occidental, place les lois divines au-dessus des lois belges et préférerait un système politique inspiré du coran. La majorité silencieuse, elle, ne comprend pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 9 min

Q uand j’ai dit à mon fils que nous allions rencontrer une journaliste pour parler d’islam, il m’a répondu : “elle pense que nous sommes des terroristes ?” » A six ans, cet enfant, né en Belgique, d’une mère née en Belgique (les grands-parents sont venus du Pakistan) pourrait déjà faire partie de ces 71% de musulmans. 71% qui ont la désagréable impression qu’on les prend tous pour des terroristes. Dans le cadre de l’enquête Noir, Jaune, Blues, l’institut Survey & Action a en effet décidé d’interroger un panel de personnes musulmanes afin de mesurer leur ressenti de la société dans laquelle ils vivent. Quatre cents musulmans de Belgique ont été sondés sur leur vécu des stéréotypes et de la stigmatisation, leur adhésion à la société et la place de l’islam dans leur vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs