Accueil

Espoirs prudents

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

«  Il existe une chance réelle que 2017 soit l’année où les Chypriotes décident eux-mêmes de tourner la page de l’Histoire  », a déclaré l’envoyé de l’ONU pour Chypre, Espen Barth Eide, dans ses vœux pour la nouvelle année. Le président chypriote grec Nicos Anastasiades s’est déclaré dimanche « confiant » avant de s’envoler vers la Suisse. «  Nous allons à Genève dans un esprit positif  », a annoncé le dirigeant chypriote turc Mustafa Akinci, qui a toutefois tempéré les espoirs en disant s’attendre à une «  semaine difficile  ». «  Nous ne sommes pas arrivés au stade où Genève constitue le point final (des pourparlers). Nous devons être prudents  », a averti M. Akinci avant de quitter Chypre. «  Je serais étonné s’il y avait un accord global au vu des difficultés

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs