Accueil Société

Le «diacre de la mort», pire tueur en série de Belgique, est renvoyé aux assises

Ivo Poppe, l’ancien diacre de Wevelgem, doit répondre d’au moins dix meurtres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Web Temps de lecture: 1 min

La chambre des mises en accusation de Gand a décidé ce lundi de renvoyer Ivo Poppe, infirmier et ancien diacre de Wevelgem, devant les assises.

L’homme, dénoncé en 2014 après avoir consulté un psychiatre, a reconnu avoir « abrégé les souffrances » de six personnes, dont quatre membres de sa famille. Devant les assises, il devra répondre d’au moins dix meurtres, mais le nombre de victimes pourrait être beaucoup plus important, faisant de lui le pire tueur en série de Belgique. Ivo Poppe est soupçonné d’avoir pu donner la mort en 35 ans à au moins 49 malades en phase terminale ; à une centaine peut-être dont les noms affectés d’une croix rouge s’alignaient dans l’agenda que ce maniaque de l’ordre, fut-il criminel, tenait scrupuleusement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs