Accueil Monde

Le «Darknet», refuge des réseaux pédophiles

A Hanovre débute mercredi le procès d’un Allemand qui avait violé un jeune Belge devant la caméra de son propre père.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le procès qui débute mercredi à Hanovre (Basse-Saxe, Allemagne) rend compte du repli de la pédopornographie sur le « Darknet » (l’internet caché) et éclaire les pratiques nouvelles des réseaux criminels spécialisés dans l’exploitation sexuelle des enfants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs