Accueil Culture

Soirée spéciale migrants sur La Une: quand les cinéastes désobéissent

« Welcome », de Lioret, pointait en 2009 la crise des migrants. Le cinéma a souvent prôné la désobéissance civile.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Une semaine après avoir diffusé Illégal, le film d’Oliver Masset-Depasse centré sur le calvaire d’une famille de clandestins d’origine russe, voilà La Une qui propose ce mercredi, en « illustration » d’une soirée spéciale dédiée à la crise des migrants, l’excellent film de Lioret, Welcome.

Lioret, Masset-Depasse, Costa-Gavras (Eden à l’Ouest), Emanuele Crialese (Terraferma), Jacques Audiard (Dheepan), Ken Loach (It’s a free world)…

Sur la question des migrants et des demandeurs d’asile, les cinéastes n’ont pas leur langue en poche. Et proposent pour la plupart, sur cette question aujourd’hui tellement controversée, un regard qui prône avant tout l’empathie, l’humanité, la fraternité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs