Accueil Noir Jaune Blues

«Noir Jaune Blues»: Notre modèle social laisse-t-il de plus en plus de gens sur le bas-côté?

Près de la moitié de nos sondés (49 %) estime que « l’État les a abandonnés ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Le pourcentage interpelle : près de la moitié de nos sondés (49 %) estime que « l’État les a abandonnés » – contre seulement un tiers (32 %) qui est en désaccord avec cette affirmation. Ce sentiment d’abandon reflète-t-il une réalité : notre modèle social (notre Etat-providence) et notre système économique laissent-ils toujours plus de gens sur le bas-côté ? Ou, au contraire, une crainte, en partie fantasmée, dont il faut chercher la cause dans l’accumulation de mauvaises nouvelles récentes sur le front de l’emploi (Caterpillar, Axa, ING…), voire dans un climat européen morose ?

pauvreté

L’indicateur mesure mal la réalité

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 11 janvier 2017, 18:49

    encore une enquète bidon,avec laquelle la presse peut faire dire ce qu'elle veut suivant sa tendance . Bien sur que les gens se sentent abandonnés par l'Etat alors que le sentiment d'insécurité est énorme . Bien sur que l'état St-Nicolas n'existe plus , Si on demande aux gens s'ils veulent aider l'économie du pays en payant plus d'impot , on aura 99% de NON; pas besoin de faire une enquète .

Aussi en Noir Jaune Blues

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs