Accueil Culture Livres

«Les Anglo-Saxons ont 20 ans d’avance par nécessité»

Retransmissions des opéras dans les cinémas, diffusion en streaming des concerts… Pour Michel Hambersin, l’avenir des institutions culturelles doit commencer par l’utilisation régulière des nouvelles technologies.

Article réservé aux abonnés
Ex-journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Notre collègue critique musical, ancien banquier et professeur de finance à l’ULB, Michel Hambersin consacre ses recherches à l’économie de la culture. Il sort un nouvel ouvrage Institutions culturelles et nouvelles technologies en prélude à une rencontre en novembre prochain au Collège de Belgique.

Pourquoi écrire sur ce sujet ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs