Accueil Économie

Leskimming est de retour en Belgique

L’utilisation d’appareils discrets pour subtiliser les informations dans un lecteur de cartes reprend de l’ampleur. Les stations-service sont devenues l’une des cibles principales des escrocs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si l’internet est le principal terrain où opèrent les fraudeurs à la carte de crédit, les arnaques n’ont pas disparu dans le monde des briques et du mortier. On enregistre une augmentation des tentatives d’extorsion d’informations sensibles avec la technique du « skimming » dans les appareils où l’on insère sa carte pour retirer du cash ou effectuer un paiement.

Un « skimmer » est un accessoire qui s’intègre de différentes manières à un lecteur de cartes, pour pomper discrètement les informations personnelles des utilisateurs. Il peut prendre la forme d’un faux clavier, par exemple, qui vient discrètement coiffer celui de l’appareil. Ou d’un petit boîtier qui semble faire partie d’un distributeur de billets mais qui contient un dispositif d’interception.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs