Accueil Monde

RDC: libération d’un des ténors du mouvement Filimbi, Carbonne Beni

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un militant du mouvement citoyen congolais Filimbi, Carbonne Beni wa Beya, a été libéré mercredi après 29 jours de détention, a rapporté le site d’informations Actualité.cd, citant un des responsables de ce mouvement opposé au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila. Porté disparu depuis le 13 décembre – six jours avant la fin du mandat constitutionnel de M. Kabila –, cet activiste avait envoyé une lettre manuscrite à sa femme il y a une semaine affirmant qu’il était en détention au camp Tshatshi à Kinshasa.

Il a été libéré mercredi, a indiqué le coordonnateur du collectif Filimbi, Floribert Anzuluni, à Actualité.cd. Carbone Beni est l’un des ténors de Filimbi (Coup de sifflet en swahili), un collectif qui milite pour l’alternance politique pacifique en République démocratique du Congo (RDC) à travers notamment une campagne dénommée « Bye-Bye Kabila ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs