Accueil Belgique

Un psychothérapeute condamné

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

En septembre 2011, un praticien de la biologie totale a été condamné en justice pour pratique illégale de la médecine, coups et blessures involontaires et escroquerie. Louis Vliegen avait promis à Maria Schommers, atteinte d’un cancer de l’estomac, qu’il viendrait à bout de sa maladie. Il lui avait prescrit un suivi psychologique et de la poudre de zinc. Après sa première visite chez le psychothérapeute, Maria avait abandonné son traitement médical. Quelques semaines plus tard, elle succombait à la maladie.

Au procès, l’époux de Maria avait expliqué comment le praticien s’y prenait pour détourner la patiente du corps médical : «  La première fois que nous sommes allés chez lui, c’était pour guérir le cancer. Au bout d’une heure de discussion, nous étions convaincus qu’elle allait guérir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs