Accueil Belgique

Crise de l’asile: Theo Francken se réjouit que les ONG quittent le parc Maximilien

Pour le secrétaire d’Etat, la plupart des résidents dans le parc sont illégaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken se réjouit mardi soir de l’annonce faite par les ONG présentes dans le parc Maximilien de ce qu’elle se retirent du campement. «Cela me semble bien, c’est une décision intelligente», a-t-il commenté en marge d’une visite de trois jours en Afrique du Nord.

La plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés a annoncé en premier qu’elle quittait le campement, né après que la capacité de l’Office des étrangers est apparue insuffisante pour faire face à l’arrivée importante de demandeurs d’asile. Nous refusons d’être plus longtemps l’alibi du gouvernement, indiquaient les associations mardi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs