Accueil Monde

Le Hezbollah opte pour une stratégie plus défensive

Après deux ans et demi d’intervention militaire en Syrie, le Hezbollah opte désormais pour une stratégie plus défensive, alors que les Russes souhaitent davantage s’impliquer sur le terrain pour porter secours à Bachar el-Assad.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

La trêve qui vient d’être conclue pour une durée de six mois a Zabadani, une ville syrienne de 40.000 âmes proche de la frontière libanaise, pourrait annoncer la fin des opérations offensives d’envergure du Hezbollah en Syrie, estiment des sources diplomatiques à Beyrouth. Jusqu’au coup d’arrêt de Zabadani, la milice chiite avait toujours progressé en territoire syrien, le long de la frontière libanaise, dans la vaste région du Qalamoun, depuis son engagement militaire aux côtés du régime syrien en mai 2013, a Qusayr. Le « Parti de Dieu » espérait conquérir en quelques semaines Zabadani, nœud stratégique situe à proximité de l’autoroute Beyrouth-Damas qui lui servait, avant la guerre en Syrie, de centre logistique pour acheminer les armes iraniennes au Liban.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs