Accueil Belgique Politique

Kazakhgate: la commission de déontologie se dessaisit du cas De Decker

Le député bruxellois avait sollicité la commission pour formuler un avis sur ses interventions dans le dossier Chodiev.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La commission fédérale de déontologie a jugé «  irrecevable  » la sollicitation du député bruxellois Armand De Decker (MR) l’invitant à formuler un avis sur ses interventions dans le dossier Chodiev.

Alors sénateur, Armand De Decker a défendu l’homme d’affaires Patokh Chodiev comme avocat. Ce dossier du Kazkhgate fait l’objet d’une double enquête judiciaire et parlementaire. Il est question de potentiel conflit d’intérêts voire de trafic d’influence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs