Accueil Belgique Politique

Lors de ses vœux, Elio Di Rupo s’attaque à un «gouvernement dévastateur»

Le président du PS a pointé du doigt le projet de loi de réforme du financement de la sécurité sociale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le président du PS, Elio Di Rupo, a fustigé jeudi la politique sociale du gouvernement fédéral, à l’occasion des vœux de nouvelle année de son parti. «  Depuis la IIe Guerre mondiale, on n’a pas connu un gouvernement aussi dévastateur des conditions sociales  », a-t-il affirmé.

Ereintant un exécutif « N-VA-N-VA », le président des socialistes francophones a pointé du doigt le projet de loi de réforme du financement de la sécurité sociale, en discussion à la Chambre. A ses yeux, les conséquences de la politique fédérale se sont déjà fait sentir : «  La Belgique est le seul pays d’Europe avec la Grèce et le Portugal où le pouvoir d’achat diminue. Merci, Charles Michel  », a-t-il lancé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs