Accueil Belgique

Les coûts de la guerre ont été mal budgétés

La diversité des opérations militaires empêche une planification budgétaire serrée des opérations. Les scénarios pour l’armée de 2030 confirment le fossé entre discours politique et réalité budgétaire.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Grand reporter Temps de lecture: 4 min

Les coûts réels des guerres menées par la Belgique explosent les projections budgétaires étroites du gouvernement Michel, lequel serait bien inspiré de fixer d’abord un objectif militaire et diplomatique précis avant d’élaborer un budget de Défense, et non l’inverse. En d’autres termes, les carcans budgétaires imposés à la Défense deviennent des fictions en regard de contraintes opérationnelles comme le coût effectif du déploiement d’un avion ou d’une bombe larguée en Irak, coût dont les évaluations a priori se révèlent trompeuses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs