Accueil Opinions Éditos

Le parcours d’intégration obligatoire: enfin!

La majorité PS-CDH wallonne s’est finalement décidée à suivre la Flandre après dix ans à tergiverser. Bruxelles devrait s’en inspirer.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Elle vient tard, elle vient par paliers, et on dira que le coup d’accélérateur final doit beaucoup à l’air du temps et qu’il ne concerne « que » la Wallonie, mais au bout du compte, la décision est la bonne. Le parcours d’intégration en Wallonie va être rendu obligatoire, du début jusqu’à la fin, comportant un accueil, un apprentissage du français, 20 heures de cours de citoyenneté et une insertion socioprofessionnelle. Le tout, on le répète, obligatoire. L’opposition MR a très bien fait de maintenir la pression, et la majorité PS-CDH a intelligemment compris qu’elle devait d’une manière ou d’une autre montrer qu’elle devait faire comme si elle était à l’initiative.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs