Accueil Économie

Il n’y avait pas de risque de délestage l’hiver dernier

Oui, la Belgique fait face à des problèmes d’approvisionnement en électricité. Mais la menace de black-out est surestimée, selon le régulateur.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Décidément, on n’arrête plus le régulateur belge de l’énergie (la Creg). Après avoir sévèrement remis en cause les estimations du risque de pénurie d’électricité dans un rapport d’août consacré à une autre problématique, la Creg remet le couvert et publie ce mercredi une étude exclusivement consacrée au « fonctionnement du marché au cours de la période hivernale 2014-2015 ».

Les conclusions sont sans appel. « La Belgique a évité très largement un délestage (des coupures volontaires de courant dans certaines zones du pays, NDLR) » l’hiver dernier. Et la Creg va plus loin : « Même dans des conditions extrêmes, il n’aurait sans doute pas été nécessaire d’activer la réserve stratégique (la dernière réserve avant le délestage, NDLR) ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs