Accueil Société

Ces professeurs qui sont devenus marathoniens

Les maîtres de religion, de morale et de citoyenneté galopent d’une école à l’autre. Certains enseignent dans 13 ou 14 établissements. Deux inspecteurs tirent la sonnette d’alarme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Ils n’enseignent plus. Ils courent. Ils sont devenus des marathoniens. Depuis la réduction de moitié du cours de religion/morale (R/M) et la création d’une EPC (éducation à la philosophie et à la citoyenneté), dans le primaire officiel, les maîtres concernés doivent multiplier les écoles pour se forger un horaire complet. Certains en ont… 13 ou 14.

Du jamais vu.

Depuis des semaines, les enseignants écument de colère. Le fait n’est pas courant : deux inspecteurs ont décidé de donner de la voix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par agnès noël, jeudi 15 juin 2017, 18:50

    la manifestation de mécontentement des profs de religions et de morale ayant été très peu relayée par les médias, je me permets de vous adresser ce petit florilège de témoignages recueillis sur place https://www.youtube.com/watch?v=MOkpY93XgF8

  • Posté par Nicolay Jean-marie , dimanche 15 janvier 2017, 8:51

    Dommage qu'un membre de l'inspection de morale n'ai pas été interrogé, M. Bouillon. Pour le reste, je suis 100% d'accord avec vous!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs