Accueil Culture Scènes

Grosses tensions dans le monde théâtral

Ce lundi agite le secteur théâtral. C’est le dernier délai pour rentrer sa demande de contrat-programme qui vient d’être remis à plat. Et une partie du secteur manifeste.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 5 min

Au départ, le 16 janvier n’était qu’une date butoir dans un formulaire de l’administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pas n’importe quelle date puisqu’il s’agit de l’ultime limite pour rentrer une demande de contrat-programme dans le secteur des Arts de la scène. Ce qui permet de bénéficier de subsides durant cinq ans en répondant aux obligations fixées par le ministère.

Mais cette date butoir est devenue un symbole pour tout un secteur qui ne sait plus trop sur quel pied danser. D’un côté, on se réjouit de voir enfin une remise à plat complète de l’attribution des subventions. De l’autre, on craint de multiples effets pervers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs