Accueil

Claire Chevallier Le plaisir de perdre le contrôle

Après un CD consacré à Moussorgski, la pianiste française Claire Chevallier sera en concert ce mardi avec l’ensemble Anima Eterna. Avec la passion de la musique ancienne.

Ce 17 janvier à Bozar (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Situé dans une ancienne abbaye gantoise du XIIIe siècle, le Bijloke était historiquement à la fois un monastère et un hôpital. Désormais entièrement dédié à la musique, le centre a quelque chose d’impressionnant. De mystique même. Le mélange d’architecture moderne et médiévale lui donnant un cachet tout particulier. Sous un plafond immense, la charpente dessine une coque de bateau renversée. Un décor hors-norme qui sert d’écrin à l’ensemble Anima Eterna, alors en pleine répétition avant son concert du soir.

L’heure est à la bonne humeur. Dans un dialogue polyglotte, entre français, néerlandais et anglais, les musiciens affinent leur interprétation de la Danse macabre op. 40 de Camille Saint-Saëns, version pour deux pianos. Un extrait du programme que l’ensemble consacre au compositeur français pour une tournée qui passera par Bozar ce mardi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs