Accueil Opinions Chroniques

Présidentielle française : les candidats socialistes sont hors course

Le PS français est en train d’imploser et est amené à se recomposer autour d’une sensibilité « à la Macron » ou « à la Mélenchon ».

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Quatre meetings. À Tourcoing, Jean-Luc Mélenchon déboule pour une prise de parole improvisée et rassemble, au pied levé, 1.600 personnes dont 600, massées dehors, n’ont pas pu trouver de place dans la salle de réunion.

À Clermont-Ferrand, Emmanuel Macron réunit, dans un théâtre comble, 2.000 fans.

À Nice, François Fillon rameute près de 3.000 militants locaux.

Or, l’ancien Premier ministre de François Hollande et potentiellement candidat socialiste à l’élection présidentielle, Manuel Valls, n’en a attiré, à Liévin, ancien fief de la gauche dans le Pas-de-Calais, que 200.

Certains constats froids en disent plus long que toutes les enquêtes d’opinion. Surtout quand celles-ci disent à peu près la même chose.

Ainsi ce sondage qui hiérarchise les cotes de popularité. Surprise : Macron prend la tête suivi de Mélenchon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs