Accueil Monde

Donald Trump veut régner sur les Etats-Unis comme sur une entreprise

Faire gagner l’Amérique, a martelé le président élu tout au long de sa campagne victorieuse. Et pour y parvenir, il compte bien appliquer au pays les méthodes qui ont fait son succès de magnat de l’immobilier. Mais un gouffre sépare la gestion d’un Etat de celle d’une entreprise.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 7 min

Appelez cela de la forfanterie, ou simplement une nouvelle outrance de celui qui a fait de la provocation verbale permanente sa marque de fabrique, mais Donald Trump se dit convaincu que « monter une affaire florissante est en fait plus ardu (que président des Etats-Unis) », comme il le confiait au magazine GQ le 25 novembre 2015. Peu importent les immenses responsabilités, le destin de 330 millions d’âmes, les dangers intérieurs et extérieurs visant le territoire américain, les grandes questions de société, les débats éthiques et les tragédies nationales. Pour le tribun et président élu, qui assumera la succession de Barack Obama ce vendredi lors d’une investiture sous haute tension, l’essentiel est de recommencer à gagner, gagner, gagner, car l’Amérique ne gagne plus, elle est la risée du monde entier, comme il le martelait durant la campagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs