Accueil Économie

La Belgique aux petits soins pour les jets privés

Le spécialiste du jet privé « low cost » veut tripler ses vols en Belgique. Une centaine de clients composent son marché belge, 80 % pour des vols « affaires », 20 % pour des vols « loisirs ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

L ’objectif est de tripler nos vols en Belgique en 2017. Wijet a réalisé 120 vols depuis ou vers la Belgique en 2016, nous voulons tripler le nombre de vols sur la Belgique pour atteindre 1 vol par jour en 2017.  » Cet enthousiasme aérien, c’est celui de Corentin Denoeud, le PDG de Wijet, leader du système de taxi-jet, les avions d’affaires « low cost » (toutes proportions gardées) qui opèrent à travers l’Europe et dispose d’une base à l’aéroport de Charleroi. Un opérateur qui a révolutionné le secteur en mettant ses tarifs à plat, accessibles à tous (les tarifs, pas les vols…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs