Accueil Société

Les hautes écoles défavorisées face aux universités

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 2 min

Un étudiant = un étudiant ? Des différences fondamentales se marquent entre types d’établissements au regard des budgets « aide sociale » accordés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2015, les universités ont reçu 22,9 millions d’euros de « subventions sociales » pour 90.027 étudiants, soit environ 255 euros par étudiant. La même année, les hautes écoles ont dû « se contenter » de 9,7 millions pour un nombre d’étudiants quasi identique (87.728), soit 110 euros par étudiant. Dans les écoles supérieures, la dotation par étudiant flirte avec les 140 euros. Philippe Defeyt, économiste et ancien président du CPAS de Namur, souligne le problème : « Cette différence de traitement est injuste car les strates sociales entre universités et hautes écoles ne sont pas toujours identiques. » L’injustice se marque aussi sur les moyens humains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs