Accueil Société

Les aides sociales aux étudiants en hausse de 15% sur trois ans

De plus en plus d’étudiants ont recours aux services sociaux de leur établissement. La courbe des moyens ne suit pas celle de la demande. Sans compter un biais sévère entre universités et hautes écoles.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Le chiffre relatif peut paraître dérisoire. Le chiffre absolu, par contre, traduit une précarité grandissante. Version dérisoire d’abord : entre 2012-2013 et 2014-2015, la part d’étudiants bénéficiant d’une aide sociale est passée de 8,96 à 9,97 %. Version plus préoccupante : ce petit pourcent cache mal les 2.411 étudiants supplémentaires qui, sur ces trois années-là, ont frappé à la porte du service social de leur établissement, soit une hausse de 15 % en trois ans ! C’est ce qui ressort d’une étude produite, à la demande du ministre Marcourt, par la Covedas, la commission « Affaires sociales » de l’Ares (l’académie chapeautant l’enseignement supérieur francophone).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs