Accueil Belgique

Pourquoi une telle chute de l’ULB?

Très mauvaise nouvelle cette année pour l'ULB qui dégringole de plus de 200 places et se retrouve dans la catégorie des 351e à 400e places.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

A l’ULB où, traditionnellement, on ne réagit pas à la publication des classements, on s’est penché sur ce résultat « totalement inimaginable et incompréhensible ». Explication de Catherine Dehon, chargée de mission auprès du recteur : « Cette année, Times a changé de base de données pour mesurer le nombre et l’audience des publications scientifiques. Il se fait que la base désormais utilisée – gérée par Elsevier – fait une confusion entre la VUB et l’ULB. Traduites en anglais, les publications sont attribuées à une Free University of Brussel, inconnue chez nous. La confusion s’accroît du fait qu’ULB et VUB sont domiciliées sur la même commune, donc le même code postal. Les références passent donc à la trappe.Selon nos calculs, nous perdons ainsi 20% du volume d’activité de recherche. Compte tenu du faible écart à partir de la centième place du classement, une petite modification entraîne une chute vertigineuse ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs