Accueil Belgique

Pieter Timmermans (FEB): «Le chômage des jeunes doit baisser d’un quart avant la fin de la législature»

L’administrateur-délégué de la FEB veut redresser la situation belge.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Pieter Timmermans, l’administrateur-délégué de la plus grande organisation patronale du pays, la FEB, a décidé de s’attaquer à l’un des fléaux qui frappent l’économie du pays : le chômage des jeunes. « Le chômage des jeunes est en moyenne de 20 %, en Belgique, alors que les pays en tête du peloton européen affichent des taux entre 7 et 10 %. En Belgique, un jeune sur huit n’est plus à l’école, n’est pas au chômage et ne suit pas de formation. Et un jeune sur dix quitte l’école sans diplôme. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs