Accueil Opinions Chroniques

Publifin: un arrangement ficelé par des sous-mandataires au ventre plus vaste que l’esprit

Le fossé entre le citoyen et ses élites n’a jamais été aussi béant. Le carnet de Pierre Bouillon.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

C’est très énervant. On dit en boucle que le fossé entre le citoyen et ses élites n’a jamais été aussi béant. Et l’on regarde ce fossé comme une curiosité géologique contemporaine. Mais non. Le fossé entre le peuple et ses dirigeants a toujours existé. Le fossé remonte aux sources de l’humanité. Le fossé est apparu dès qu’un groupe humain a compté assez de membres pour devoir inventer la notion de chef. Le fossé, il a commencé quand un clan a envoyé son sage Zbur négocier une histoire de territoire de chasse avec un groupe voisin.

Zbur est revenu avec le nez pété.

Râpé, donc. Zbur = gros gland.

Le clan l’a d’autant plus détesté que le type, du haut de son statut, se les roule grave et tape dans la réserve de bouffe alors qu’il prône l’austérité pour les autres – « Mollo avec le mammouth séché, les mecs. Pensez aux générations futures. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Hans Pascal, lundi 23 janvier 2017, 16:54

    Qui va encore oser voter aux prochaines élections ? Il y a toujours des arrangements avec les copains des copains....... Pauvre Wallonie, et aux prochaines élections vous verrez les mêmes que maintenant vont se partager les sièges et si tous ne sont pas repris on leur trouvera bien un siège d'administrateur ou une autre fonction par ci par là ! N'oublions pas les copains des copains......

  • Posté par Giot Francis, samedi 28 janvier 2017, 14:01

    Il reste quand même Ecolo ou DEFI ... accessoirement le PTB... Mais c'est vrai que voter pour PS, CDH voire MR c'est l'assurance de remettre en selle les mêmes équipes ...

  • Posté par Weytsman Armand, dimanche 22 janvier 2017, 9:49

    Non, non, rien n'a changé, tout, tout, a continué; Hé, Hééé.... Que nos élites politiques bien pensantes ne s'étonnent pas que les citoyens se tournent vers d'autres cieux!!!!!

  • Posté par Brajbart Sara, samedi 21 janvier 2017, 23:55

    Entre le vote pour la poursuite de l'alcool gratuit au Parlement - piccoler au boulot vaut un C4 ailleurs le plus souvent, non ? - la chef de cab d'un ministre qui participe à une commémoration organisée par d'anciens de la Waffen SS, Dragone qui se fout de l'Etat Belge pour aller s'amuser chez Erdogan alors que celui-ci exerce une répression impitoyable contre ses intellectuels et ses artistes notamment, l'administrateur d'In Bev, le plus gros contribuable qui quitte le pays pour sauver son bas de laine et l'incroyable affaire Publifin...la semaine a été lourde !

  • Posté par Pirotte Jeanine, samedi 21 janvier 2017, 22:15

    Le terme "élite" ne me paraît pas le plus approprié. Le Larousse définit une élite comme étant un "groupe minoritaire de personnes ayant, dans une société, une place éminente due à certaines qualités valorisées socialement" . Je ne crois pas que le vol, l'abus de biens sociaux, le détournement de l'argent public, le refus de contribuer, par le paiement de l'impôt dû, au bien-être commun, soient des valeurs partagées par la majorité des citoyens.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs