Accueil Monde

Trump accuse les médias de «mentir» sur l’affluence lors de son serment

Le président critique les récents articles portant sur la faible présence de supporters lors de sa cérémonie d’investiture devant le Capitole.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Au lendemain de sa prestation de serment, le nouveau président des États-Unis Donald Trump s’en est pris samedi avec véhémence aux médias, accusés d’avoir menti sur l’estimation du nombre de personnes ayant assisté à sa prestation de serment. «  Honnêtement, cela avait l’air d’un million et demi de personnes, cela allait jusqu’au Washington Monument  », a-t-il affirmé, contre toute évidence, à l’occasion d’une visite au siège de la CIA. «  Je regarde cette chaîne de télévision, et ils montraient des pelouses vides et parlaient de 250.000 personnes  », a-t-il encore dit. «  C’est un mensonge  », a-t-il poursuivi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, dimanche 22 janvier 2017, 11:02

    Cela en devient lassant. Tout le monde devrait avoir maintenant compris comment fonctionne Trump: il injurie, stigmatise et se montre clivant. Ensuite, il fait un 180° avec Clinton, Bruxelles, les femmes, les services secrets: CIA, FBI, les journalistes,... Regardez comme il s'est montrer particulièrement clivant durant toute la campagne puis demander aux Américains de se montrer unis dès son premier discours en tant que président. En résumé, Mr Trump veut le beurre et l'argent du beurre.

  • Posté par Van Steen Willy, dimanche 22 janvier 2017, 10:47

    C'est ça, la démocratie?La presse libre est un pilier de toute vraie démocratie! Avec ce Trump, c'est mal parti!!

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 22 janvier 2017, 10:46

    Aïe Aïe Aïe. Cela risque d'être pire que redouté. La presse rendant des comptes à l'exécutif ? Comme un parfum de déjà vu bien trop de fois.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs