Accueil Belgique

Crise de l’asile: les sans-papiers refusent de quitter le parc Maximilien

Le démantèlement du campement du parc Maximilien à Bruxelles a débuté ce jeudi matin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La plateforme citoyenne d’aide aux réfugiés a décidé de cesser ses activités au parc Maximilien, à Bruxelles, où des centaines de migrants sont logés dans l’attente d’une prise en charge de leur dossier. La plateforme, les ONG et les services de la Ville de Bruxelles partent conjointement.

Une septantaine de tentes sera enlevée jeudi, dont 25 qui appartiennent à Médecins Sans Frontières. Quatre tentes de l’ONG seront cependant laissées pour les réfugiés qui arrivent la nuit et pour qui aucune famille d’accueil ne peut être trouvée directement.

La Plateforme citoyenne a déjà réparti cette semaine 183 réfugiés dans 96 familles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs