Accueil Monde France

Les réseaux sociaux ironisent après le soutien d’Alain Minc à Emmanuel Macron

Le conseiller politique Alain Minc soutient le jeune candidat à la présidentielle. « Un chat noir », ricanent des observateurs de la politique française sur Twitter.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il l’annonce ce dimanche dans le JDD  : Alain Minc soutient la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle française. Le grand manitou de la communication politique s’explique : «  Je vais voter Emmanuel Macron. Pour une raison : il est le seul candidat authentiquement européen.  » À la primaire de la droite, Alain Minc soutenait le grand battu, Alain Juppé. «  Je regretterai toujours le résultat de la primaire. Si Juppé avait gagné, il n’y aurait pas de sujet Macron. Mais Macron a ce que Napoléon exigeait de ses généraux : du talent et de la chance. Le talent, il l’a montré. La chance, il en a tous les jours.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Paradis Eric, dimanche 22 janvier 2017, 18:57

    D'abord, je voudrais dire que les chats noirs me sont très sympathiques, en premier lieu le mien, Guapo, andalou comme Federico Garcia Lorca. En second lieu, je conseille modestement de lire ou de relire "Un petit coin de paradis" d'A.M. publié chez Grasset en 2011. Ce petit coin c'est l'Europe. La démonstration me semble très convaincante n'en déplaise aux europhobes de tout bord, à commencer par celui d'extrême droite qui se croit déjà gagnante des futures élections française, néerlandaise voire allemande. Il faut faire connaître les acquis et les promesses de la construction européenne au lieu de la dénigrer sans chercher à se renseigner. Et il faut s'interroger sur ce que nous perdrions si nous sortions de l'Europe.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs